04/05/2007

Les Symptômes les plus communs de la Fibromyalgie

Les Symptômes les plus communs de la Fibromyalgie

par Bruce Massau, M.D.

Même si la fibromyalgie peut être une condition primaire, elle arrive souvent comme un phénomène secondaire.
Généralement parlant, les maladies qui ont la fatigue comme facteur important sont les maladies qui peuvent être un complexe secondaire à la fibromyalgie.


Les symptômes les plus communs de la fibromyalgie sont :

Douleur :  La douleur qui caractérise la fibromyalgie est une douleur diffuse. Elle est mal localisée et perçue pour être dans les muscles, les jointures, les nerfs et les os. Les patients se plaignent qu'ils ont mal partout et se sentent comme s'ils avaient la grippe. Occasionnellement la douleur devient aigüe et lancinante. Plusieurs patients rapportent que l'intensité de la douleur fluctue, mais que ce n'est jamais complètement soulagée.

Fatigue extrême :  100 % de fatigue après une activité minimale est commun. 15 % sont au lit et peuvent pratiquement rien faire. 70 % sont obliger de rester à la maison et ne peuvent même pas faire des tâches légères, et 75 % se fatiguent facilement en faisant une activité normale.

Maux de tête :  60 - 70 % de tous les patients qui ont la fibromyalgie ont de sévères migraines. Bien que le mal de tête peut apparaître n'importe où, la plupart sont d'un côté et incluent la douleur fasciale et/ou au cou qui conduisent souvent à un spasme musculaire.

Maladie des yeux :  Incluant la douleur dans ou autour de l'oeil et fixant difficilement.

Maladie des oreilles :  Qui inclue la douleur, l'acouphène, une perte d'audition et un bouchonnement.

Douleur "TMJ" (Mâchoire) :  Qui inclue le cliquetis, l'infection, le bloquement et la raideur.

Douleur en avalant

Maux de dents :  Incluent la douleur, la sensibilité au chaud et au froid.

Étourdissements

Congestion nasale et des sinus

Douleur aux épaules, à la poitrine, aux bras et le haut du dos

Nausée et/ou Vomissements

Prolapsus de la Valve Mitrale (coeur) :  Deux bonnes études ont été faites montrant que 60 - 75 % des patients qui ont la fibromyalgie ont le prolapsus de la valve mitrale et se plaindront d'un battement de coeur irrégulier, de palpitation et/ou d'un manque de souffle.

Syndrôme de Raynaud :   20 à 30 % des patients expérimentent cela juste qu'à un certain niveau, qui est manifesté par des mains froides et/ou pieds froids, suivi de rougeur, de chaleur et de picotement.

Syndrôme de l'intestin irritable :  39 % des patients qui ont la fibromyalgie expérimentent de la sensibilité sur la paroi abdominale, de la diarrhée et/ou de la constipation.

Problèmes de vessie :  Des incidents croissants de la vessie irritable, de fréquentes et interstitialles cystites.

Maladie de la Glande Thyroide :  Des anticorps anti-thyoridiens sont trouvés chez 20 - 30 % des patients qui ont la fibromyalgie.

Rougeur nerveuse :  Rougeur de type lupus/rougeur chez 25 % des patients qui ont la fibromyalgie.

Douleur dans les quatre quadrants :  100 % des patients qui ont la fibromyalgie ont de la douleur partout. Un sommeil perturbé - 95 % souffrent d'un sommeil perturbé étant donné la diminution du sommeil REM.

Points sensibles :  Les recherches indiquent que les patients sont sensibles partout, incluant les replis de la peau, quelques endroits seulement sont encore accessibles au toucher (i.e., points sensibles). La sensibilité à la chaleur et au froid - 98 % de ceux qui ont la fibromyalgie se sentent pire dans de l'eau à une température très chaude ou très froide.

Paresthésie :  Qui se manifeste par des engourdissements, des picotements et des fourmillements.

Myoclonus/contraction musculaire des jambes :  60 - 70 % de ceux qui ont la fibromyalgie sont affectées. Un traitement avec Klonopin ou Sinemet semble être assez effectif - la vitamine E aide aussi.

Anormalités du cerveau :  Une dysfonction cognitive est vue dans 70 % des patients qui ont la fibromyalgie (i.e., une perte de mémoire ou une inefficacité intellectuelle).

Problèmes croissants "Vestibular" :  Un dérangement à l'intérieur de l'oreille, des étourdissements, des problèmes d'équilibre, de la sensibilité au bruit.

Modifications de la peau :  Vu chez 70 - 80 % des patients qui ont la fibromyalgie - peau sèche, pelage, changements visibles de la peau, perte de cheveux, douleur au pelage de la peau sur les doigts, perte d'ongle (cassant et pelant).

Yeux secs et bouche sèche :  Sont des symptômes très communs, qui s'appellent le "Syndrome Sicca".

Raideur matinale :  75 % de tous les patients qui ont la fibromyalgie confirment ce symptôme.

En plus de ce qui est déjà mentionné, les patients qui ont la fibromyalgie ont aussi :



Douleur à la poitrine et manque de souffle :  Vu chez 60 - 70 % des patients qui ont la fibromyalgie.

Mal de gorge, glandes enflées, basse température et transpirations nocturnes : Sont vus chez 50 - 60 % des patients qui ont la fibromyalgie.

Complexité musculaire - faiblesse, irritabilité et spasmes :  (chez 80 % des personnes fibromyalgiques). Les muscles sont déconditionnés et il y a une capacité réduite pour la réparation. Les chercheurs voient aussi plusieurs cellules de muscles endommagées. Il y a apparemment une relation entre ce résultat et le fait que les patients qui ont la fibromyalgie ont des niveaux sous la normale de "ATP" dans les cellules musculaires.

Intolérance à l'alcool :  Dans 50 % des cas

Problèmes de vision :  I.e., photophobie (Sensation visuelle pénible produite par la lumière)

Menstruations douloureuses :  Aussi de la douleur vaginale qui n'est pas associé avec les menstruations.

Inflammation des tissus doux subjectifs (Tissu musculaire)

Dépression, anxiété et stress :  Est secondaire à la douleur chronique. Il y a maintenant plusieurs études qui le confirment.

Hypéremie cutanée :  Rougeurs de la peau à différents endroits, spécialement aux points sensibles.

Allergies et sensibilité croissante aux médicaments

Hypoglycémie :  Bas niveau de sucre dans le sang et une intolérance aux glucides a l'air d'être partout chez les patients qui ont la fibromyalgie.
Les symptômes incluent la faiblesse, la nervosité, le mal de tête, de la somnolence, de la nausée et des picotements aux extrémités. 

Source : http://membres.lycos.fr/dalcourt/Symptomes.html 

bannierejf

20/04/2007

La fibromyalgie : les personnes à risque


· Les femmes.

Elles sont plus susceptibles de souffrir de la fibromyalgie que les hommes, dans un rapport d'environ quatre pour un.

· Les personnes âgées de plus de 50 ans.

Chez les femmes, la maladie apparaît entre 30 à 50 ans, et généralement aux environs de l'âge de la ménopause, période caractérisée par une baisse en oestrogènes.
Chez certaines femmes, la ménopause favorise un état dépressif propice à la survenue de la fibromyalgie.

· Les personnes dont un membre de la famille a souffert de fibromyalgie.

· Les personnes qui ont des troubles du sommeil dus à des spasmes musculaires nocturnes ou un syndrome des jambes sans repos.

· Les personnes qui ont été infectées par la maladie de Lyme ou le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

Source : http://groups.msn.com/JeunesFibromyalgiques

La fibromyalgie : les facteurs de risque

· Une expérience traumatisante (un choc physique ou émotionnel), comme un accident, une chute, une intervention chirurgicale ou un accouchement douloureux.

· Le manque ou l'excès d'activités physiques.

Source : http://groups.msn.com/JeunesFibromyalgiques

La fibromyalgie : les symptômes

La fibromyalgie est un syndrome, c'est-à-dire qu'elle rassemble une série de symptômes en plus de sa caractéristique principale, les douleurs musculaires.

Le climat, le moment de la journée, le niveau de stress et d'activité physique sont des facteurs qui influencent la gravité des symptômes et leur variabilité dans le temps.

· Des douleurs musculaires diffuses et des points spécifiques du corps sensibles au toucher (voir le schéma), qui persistent souvent des mois et s'accompagnent de raideurs.

· Un sommeil agité avec fatigue et raideurs au lever. Il semble que les personnes qui souffrent de fibromyalgie n'atteignent pas la phase de sommeil profond et réparateur.

· Une fatigue persistante (toute la journée), qui empêche parfois de fonctionner au quotidien, non soulagée par le repos.

· Des maux de tête ou de fortes migraines, probablement causées par les tensions musculaires au cou et aux épaules.

· Le syndrome du côlon irritable (les diarrhées, la constipation et les douleurs abdominales sont fréquentes).

· Des états dépressifs ou d'anxiété (chez environ un tiers des personnes fibromyalgiques).

· Des difficultés de concentration.

· Une augmentation de l'acuité des sens, soit une sensibilité accrue aux odeurs, à la lumière, au bruit et aux changements de température (en plus de la sensibilité au toucher).

· Un engourdissement et des fourmillements aux mains et aux pieds.

· Des menstruations douloureuses (dysménorrhée).

· Un syndrome de la vessie irritable.

· Des douleurs thoraciques.

Source : http://groups.msn.com/JeunesFibromyalgiques

Voici la liste des symptômes pouvant figurer chez les personnes atteintes de fibromyalgie :

Abdomen tombant (relâchement)
Affaissement de la valve cardiaque
Allergie
Anxiété, angoisse
Asthme
Baver en dormant
Battements du cœur (rapide/irréguliers/palpitation/et point au coeur)
Bleus et cicatrices facilement
Bruit (stressant)
Changement de l'humeur rapidement
Chevilles faibles
Concentration (très difficile de se concentrer sur quelque chose)
Constipations, ballonnements, diarrhées
Cou raide
Cystite (besoin urgente d'uriner)
Dépression
Désorientation directionnelle
Difficulté à écrire
Difficulté de parole ( ex : de dire des mots connus)
Difficulté à avaler (serrement dans la gorge)
Difficulté à conduire le soir
Diminution de la mémoire à court terme
Douleurs abdominale /crampes
Douleur bas du dos
Douleur anale/génitale/périnéale
Douleurs faciales
Échappement des objets
Écoulement nasal
Enflure
Engourdissements
Envies subites de sucre/glucide
Fatigue
Gain/perte de poids
Genoux (douleur/dérobent)
Glandes enflées
Grincement des dents
Intestin irritable
Jambes : douleurs/fourmillements
Lever du corps le matin très difficile
Libido (baisse)
Lumières (stressant)
Manque de souffle
Maux de dents /mâchoires inexpliqués
Maux de tête croissants (migraine)
Maux d'oreilles (bourdonnements, picotements)
Pieds et mains froids/douleur canal carpien (hauteur de notre montre)
Pleurer facilement
Pression des lunettes (très difficile à endurer)
Problèmes digestif (colon, estomac, foie)
Problèmes menstruels
Raideur au lever
Rapports sexuels parfois douloureux
Reflux oesophage
Retardement à capter ce que quelqu'un nous dit
Sciatique
Sensibilité aux écarts de température (froid/chaleur/humidité)
Sensitivité aux odeurs
Spasmes musculaires
Surmenage (sensation d’épuisement)
Symptômes hypoglycémie
Tendons plus courts/étroits , douleurs aux talons
Transpiration
Vomissements/nausées
Vertiges quand on bouge vite
Visions double/changeante et floue
Yeux qui pleurent, rougissement, assèchement.

Source : http://www.fibromyalgie-qc.org

La fibromyalgie : diagnostic

Sa ressemblance ou sa cohabitation avec d'autres maladies ou syndromes, dont le syndrome de fatigue chronique, le syndrome du côlon irritable, la migraine, la spasmophilie et la polyarthrite rhumatoïde, rend son diagnostic complexe.

Voici les deux critères retenus et approuvés par un comité international, établis par l'American College of Rheumatology :

- une douleur diffuse pendant plus de trois mois ;

- une douleur ressentie à la pression d'au moins 11 des 18 points sensibles à localisation caractéristique.
 
Source : http://groups.msn.com/JeunesFibromyalgiques

La fibromyalgie : description médicale

La fibromyalgie (« fibro » pour les tendons; « myo » pour les muscles; « algie » pour la douleur) est une maladie chronique, reconnue en 1992 comme maladie rhumatismale, par l'Organisation mondiale de la Santé. Elle touche de 2 à 6 % de la population des pays industrialisés.

Au Canada, 900 000 personnes en sont affectées.

Caractérisée par une sensation de douleur musculaire diffuse, cette affection rend las, vide d'énergie et rend parfois incapable de vaquer normalement aux occupations quotidiennes.

Encore mal connue, la fibromyalgie est l'objet de polémiques dans le milieu scientifique, ses causes n'étant toujours pas identifiées clairement. Les médecins la considéraient au départ comme une maladie psychiatrique.

Aujourd'hui, en plus d'un profil psychologique particulier (état dépressif, pessimisme), on pointe du doigt des facteurs physiologiques (des perturbations métaboliques, hormonales, etc...) et un contexte de vie (stress, alimentation, sédentarité), qui prédisposent à la fibromyalgie.

Source : http://groups.msn.com/JeunesFibromyalgiques